Partage ta vie et tes expériences avec ta scoliose et ton corset

Modérateurs : Alex, Fred, SuperOrtho, proteor

#1533 par Viejie Mer Juil 25, 2018 3:43 pm
5ans..
Ça fait beaucoup, du moins pour ceux qui ont un corset actuellement, pour moi avec le recul c'est rien.
Depuis aujourd'hui je n'ai plus l'obligation d'avoir mon corset alors comme d'autre j'ai décider de raconter mon expérience iciet apporter mon aide aux jeunes qui en ont un !

Tout à commencé durant ma cinquième. Je savais que j'avais une scoliose d naissance et ma mère m'avait dit :Vient on va soigner ta scoliose..
Je devais être franchement bourré ou bien je devais me faire chier car j'ai accepté. J'ai rencontré un docteur : Dider Fort qui m'a expliqué mon problème de dos. Après quelque rendez vous et quelque radios, il a été décidé que je porte un corset. Bien , allons y.

J'ai pu m'apercevoir des évolutions de proteor dans sa manière de gérer les radios et les corsets. Là où maintenant les radios se font dans des cabines avec des lasers de partout qui te chatouillent les narines, avant je devais me mettre face à une drôle de caméra avec une sorte de sac banane accroché à mon slip et qui m'ecrasait les couilles. Allez savoir partout, c'était gênant et les signes radioactifs sur les murs ne me rassurait pas trop.

Dans tous les cas, le jour de la création de mon corset, sûr mesure, arriva. J'en ai eu 3 ou 4 depuis mais mon premier était très artisanale. Aujourd'hui on te tourne autour avec un portable et ça leur donne un model 3D de ton corps et le corset est fait en deux deux. Alors que pour mon premier, j'ai du me mettre en slip avec un tee short qui gratte, mettre les bras en T et des dames, avec des bandelettes de plâtres, enroulaient mon corps du bassin jusqu'à la tête. Je ne pouvais plus bouger pendant au moins 1 h. Quand le plâtre avait pris la forme de mon corps. Elles ont pris une scie et on commencé à scier la coque pour me libéré.. ils avaient obtenu le modèle pour mon corset et moi j'avais des morceaux de plâtre sur mes poils..

Pendant ma scolarité au collège, j'avais un corset qui m'allait jusqu'à mi ventre et c'était plus au moins pratique. En cours ça allait bien, en sport je me changeais dans la salle des profs et quand il faisait chaud, je le déposais à côté de moi. M.Fort me disais de le mettre toute la journée, je ne l'ai pas écouté. Je le portais en cours, la nuit mais c'est tout. Figurez vous que ma scoliose du bas du dos était réparé. Maintenant fallait s'attaquer à la scoliose du haut et pour cela il me fallait un corset qui fasse tout mon tronc..

Début 3eme. Proteor me tourne autour avec un portable et paf j'avais mon corset peu de temps après.. ça m'a économisé une soirée à inspecté mes jambes .. et là c'est le drame. Je ne le supporte pas, je marche comme un pingouin , et il me serre beaucoup. Qu'à cela ne tienne, on coupe des morceaux, on rajoute de la mousse et il est plus agréable. Bien qu'inconfortable.
M.Fort me dit de le porter toute la journée, il ne sera porté que la nuit en réalité et cela avait suffit pour calmer la scoliose et tout allait bien.

La seconde fût une année où mon corset était une sorte de sac de couchage agréable pour la nuit. C'est dans cette même période qu'on m'en a refait un qui serre plus sinon ça ne sert à rien. À part quelques retouches et quelques disputes avec le personnel de proteor qui me proposait sans cesse de décorer mon corset avec leur gamme pour le rendre plus beau. Mon année s'est passé tranquille.

En première, j'ai eu une forte croissance et ma scoliose est passé de 23° à 36° très rapidement. J'ai un peu flippé. Voir même beaucoup..
Aujourd'hui, le 25 juillet 2018 était le jour fatidique . Dernière (normalement) radio et dernier rendez vous avec mon docteur . Lui même attendait se jour avec impatience et à eu du mal de se retenir pour voir la radio avant que j'arrive dans son bureau. Voici le verdict : mon dos s'est stabilisé à 35° qui, étant donné ma taille et un score honorable et mon port du corset n'est plus obligatoire.
Après autant de temps, ça va être dur de s'en passer car malgré tout, ça reposé le dos et c'est agréable mais je suis heureux d'avoir passé cette épreuve !

Je remercie donc mon docteur qui comme il a dit " j'ai finie de t'embêter maintenant" qui est très bon, drôle et qui n'est jamais méchant, ainsi que sa secrétaire du mercredi après midi qui est gentille comme tout :)

Pour vous les jeunes qui êtes en plein traitement. Courage !
(Je tiens à dire que je ne me suis pas relu)

Vétéran du corset

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité